Pourquoi Arianespace lorgne le marché des petits satellites

La Tribune l August 6, 2019

Click here to read article

[Excerpt] Arianespace lance un service innovant d'accès rapide à l'orbite géostationnaire (GEO) pour une nouvelle génération de petits satellites. La société européenne offre une première opportunité de lancement pour la mission GO-1, qui pourra emporter plus de 4.5 tonnes de charge utile au premier semestre 2022.

Arianespace ne désarme pas pour rester à court et moyen dans la course à l'accès à l'espace avec son futur lanceur Ariane 6. Dévoilée lundi par la société européenne de services de lancement lors de la conférence de Logan (Utah, États-Unis) dédiée aux petits satellites, la mission GO-1 (pour Geostationnary Equatorial Orbit mission number 1) réalisera au premier semestre 2022 un lancement partagé (ou rideshare) au départ du Centre Spatial Guyanais (CSG), à l'aide d'une Ariane 64, qui est la version la plus puissante du futur lanceur lourd européen. Un service qui permettra à Arianespace d'être présent sur le marché des petits satellites (smallsats), crucial pour son avenir.

Image