Arianespace réussit son premier tir depuis la fin du blocage en Guyane

Le Monde I May 5, 2017

Click here to read article

[Excerpt] Ariane 5 a mis sur orbite deux satellites de télécommunications. Le lancement prévu le 21 mars avait été repoussé en raison du mouvement social qui avait paralysé la Guyane.

Il aura fallu encore patienter six longues semaines, laissant l’appareil cloué au sol pour cause de grève générale en Guyane, pour que le Brésil, enfin, devienne cet acteur de poids du domaine spatial dont il rêve depuis dix-huit ans. Il était un peu plus de 17 heures, jeudi 4 mai, quand, sous les yeux approbateurs du président Michel Temer, qui assistait au lancement depuis Brasilia, le premier satellite brésilien géostationnaire de défense et de communication (SGDC), fabriqué par le franco-italien Thales Alenia Space (TAS) en partenariat avec le gouvernement brésilien, a été mis en orbite par une fusée Ariane-5 depuis la base de Kourou.

Template: 
Image